L’huile de coco dans l’alimentation

Dans les années 80, l’huile de coco était suspectée d’être potentiellement à l’origine de problème cardiovasculaire car sa composition est riche en acides gras saturés. De nos jours, de nombreuses études ont démontré le contraire et l’huile de coco est désormais reconnue pour ses bienfaits sur la santé.

L’huile de coco dans l’alimentation, bonne ou mauvaise idée?

C’est parce qu’elle est composée en grande partie d’acides gras saturés qu’elle eut dans le passé mauvaise réputation. On retrouve également des acides gras saturés dans les mauvaises graisses animales (le beurre, la viande rouge, etc…) responsable de maladie cardiovasculaire. Aujourd’hui des études ont montré que les acides gras saturés de l’huile de coco, les triglycérides à chaînes moyennes (MCT), ont des effets bénéfiques sur la santé. Ils sont très différents des triglycérides à chaînes longues (LCT) que l’on retrouve dans d’autres produits d’origine animale. Le corps humain, notamment le foie, arrivera à assimiler et à facilement transformer en énergie les acides gras de l’huile de coco (MCT). À l’inverse les acides gras du beurre (LCT) par exemple, seront difficilement assimilés par le corps humain qui aura plutôt tendance à les stocker sous forme de graisse et de mauvais cholestérol.

des acides gras bienfaiteurs

L’huile de noix de coco est composé d’environ 65 % de triglycéride à chaîne moyenne (MCT) qui sont une excellente source d’énergie facilement disponible. Véritable carburant de qualité pour les muscles et le cerveau, l’huile de coco s’intègre parfaitement dans un régime alimentaire de sportif tout en étant également idéale pour les personnes qui ont une activité cérébrale intense.

Parmi ces triglycérides à chaîne moyenne (MCT), qui composent en grande partie l’huile de coco, il y a un acide gras très particulier. Il s’agit de l’acide laurique qui représente environ 50% de la composition de l’huile de coco. Cet acide laurique a des propriétés antivirales et antimicrobiennes, il permet donc de lutter contre les infections en renforçant les défenses immunitaires. On retrouve l’acide laurique également en grande quantité dans le lait maternel. Ces propriétés antimicrobiennes seraient très importantes pour les nourrissons qui n’ont pas encore un système immunitaire complètement développé.

Quelle huile de coco choisir en cuisine?

Il existe deux types, l’huile de coco et l’huile vierge de coco. L’huile de coco est une huile de qualité inférieure, issus de la coprah, souvent utilisée en base de savon premier prix ou encore comme huile de friture car elle est peu onéreuse. On l’appelle huile de coco raffinées, hydrogénées ou encore désodorisée (les huiles de coco désodorisé ne sont pas vierges). Une telle huile de coco (non vierge) à subit un raffinage durant lequel des produits chimiques ont pu être utilisés. Sur l’étiquette on retrouvera les mentions “huile de coco”, “pure huile de coco”, “huile de coco désodorisée”, mais également “pressée à froid”.

Privilégiez l’utilisation du second type à savoir l’huile vierge de coco (certain l’appelle extra-vierge) pour n’importe quel type de cuisson ou utilisation en cuisine. Sa grande concentration en acides gras saturés lui permet de supporter des températures élevées que ce soit pour la cuisson à la poêle, au four ou encore pour les fritures. En comparaison avec l’huile extra-vierge d’olive, l’huile vierge de coco a un “point de fumée” plus élevé, et supportera donc mieux les températures élevées. Cela dit, si vous utilisez de l’huile vierge de coco dans votre friteuse, il est conseillé de ne pas dépasser la température maximum de 180°C. L’huile vierge de coco sera également parfaite en remplacement du beurre dans les recettes de pâtisserie en apportant une touche d’originalité aux recettes tout en étant beaucoup plus saine à la santé. Sur l’étiquette on pourra lire “huile vierge de coco” (ou extra-vierge) et également “pressée à froid”.

DANS TOUS LES CAS LA PARTIE VALEUR NUTRITIONNELLE SUR L’ÉTIQUETTE D’UNE HUILE VIERGE DE COCO DEVRA INDIQUER POUR 100g:
-Lipides = 100g (et oui de l’huile de coco c’est 100% de gras, si l’étiquette indique autre chose cela n’est pas normal).

-Dont acides gras saturés = un chiffre entre 92 et 94g (en dessous cela veut dire que l’huile est de mauvaise qualité).

en quoi l’huile vierge de coco Ratchaprao 100% crue est-elle différente?

La plupart des huiles vierges de coco auront toutes la même teneur en triglycéride à chaîne moyenne (MCT) et à peu près la même teneur en acide laurique (environ 50%). Les caractéristiques qui vont différencier une huile vierge de coco d’une autre sont le goût, l’odeur et la concentration en antioxydants.

L’huile vierge de coco Ratchaprao est 100% crue, autrement dit elle a été entièrement extraite à froid. Elle aura donc conservé les antioxydants contenus dans une noix de coco fraîche, contrairement à la plupart des huiles vierges de coco pour lesquelles la chaleur aura souvent été utilisé à certaines étapes de l’extraction. CLIQUEZ POUR EN SAVOIR PLUS SUR L’EXTRACTION D’UNE HUILE VIERGE DE COCO. Son odeur sera donc identique à l’odeur naturelle d’une noix de coco fraîche, autrement dit légère et peu prononcée. À l’inverse de la plupart des huiles vierges qui possèdent une forte odeur dénaturée de noix de coco, car amplifiée à cause de la chaleur utilisée lors de l’extraction. Le goût d’une huile 100% crue sera également très discret et subtil et conviendra donc mieux aux personnes n’appréciant habituellement pas le goût puissant, parfois même écœurant, de la plupart des huiles vierges de coco.

Quelques exemples d’utilisation en cuisine de l’huile Ratchaprao

Vous pouvez bien sûr l’utiliser pour la cuisson de n’importe quel aliment, à la poêle, au four, ou encore en friteuse mais la meilleure façon d’utiliser l’huile vierge de coco 100% crue Ratchaprao… C’est crue! Étant donné qu’elle a été véritablement extraite à froid, sans utilisation de chaleur, elle a conservé les antioxydants naturellement présents dans une noix de coco fraîche et sera donc bénéfique à incorporer telle quelle dans vos plats.

-En vinaigrette: remplacez votre huile de salade habituelle par notre huile de coco. Ou tentez des mélanges! Surprenez vos invités en associant notre huile vierge de coco avec une huile vierge d’olive ou de colza pour la création d’une sauce salade originale.
-En mayonnaise: remplacez votre huile habituelle par de l’huile vierge de coco pour réaliser une délicieuse mayonnaise maison. Même chose que pour la vinaigrette, n’hésitez pas à mélanger plusieurs huiles en combinaison pour obtenir des saveurs étonnantes, comme par exemple huile de coco + olive.
-Dans le café: booster votre petit déjeuner en ajoutant une cuillère à café d’huile vierge de coco dans votre café du matin. Vous profiterez ainsi d’une source d’énergie rapidement disponible pour démarrer la journée du bon pied.
-Pour des plats diététiques:
si vous avez l’habitude de cuisiner de façon saine, sans graisse, en utilisant par exemple la cuisson vapeur, ajoutez une cuillère à soupe d’huile vierge de coco dans vos assiettes. L’apport en bons lipides est très important dans le cadre d’une alimentation équilibrée.
-Dans vos smoothies: ajoutez une cuillère à soupe de notre l’huile vierge de coco Ratchaprao dans vos recettes de smoothies. En plus de tous les bienfaits qu’elle contient, elle apportera à vos boissons une texture agréable.
-Mais aussi en pâtisserie: remplacez le beurre que vous utilisez habituellement dans vos recettes de pâtisseries par notre huile de coco. Sa texture, à l’état solide, qui est proche de celle du beurre, permettra de facilement l’incorporer dans les recettes. Le goût sera bien sur complètement différent mais aura le mérite d’être original tout en rendant la recette beaucoup plus saine pour votre santé.