Une huile crue pas seulement pressée à froid

Une huile vierge de coco 100% crue, c’est quoi?

Une huile vierge de coco 100% crue est avant tout une huile qui à conserver les bienfaits d’une noix de coco fraîche car elle a été entièrement extraite à froid. À l’inverse d’une huile vierge de coco classique, extraite à chaud, qui a perdu certains des bienfaits d’une noix de coco fraîche et dont l’odeur s’est transformée en un parfum fruité de “gâteau à la noix de coco”.

Est-ce que “pressée à froid” veut dire “extraite à froid”?

Une huile vierge de coco 100% crue a été pressée et extraite à froid alors que la majorité des huiles vierges de coco ont été seulement pressées à froid. Toutes les huiles vierges de coco sans exception arborent la mention “pressée à froid” ou encore “issue de la 1ère pression à froid”. Ce qui est vrai, une huile vierge de coco a été pressée à froid. Mais l’extraction complète d’une huile se décompose en plusieurs étapes dont le pressage à froid est seulement l’une d’entre elles. La plupart des huiles vierges de coco qui ont bien été pressées à froid ont dans le même temps été chauffées à d’autres étapes de l’extraction. Pourquoi utiliser la chaleur si cela dégrade la qualité? Car c’est le moyen le plus simple pour éliminer l’humidité présente dans l’huile.

Huile de coco qui devient rance. L’ennemi est l’humidité!

Lorsque l’on presse de la chair de noix de coco fraîche pour en extraire l’huile, on obtient un mélange d’huile et d’eau de coco qu’on appelle crème de coco. Après le pressage, il faut non seulement séparer l’huile de l’eau mais également éliminer tout résidu d’humidité qui pourrait demeurer dans l’huile. S’il y a de l’humidité résiduelle dans l’huile, elle ne se conservera pas longtemps et deviendra rapidement rance. Éliminer toutes traces d’humidité est une étape cruciale de l’extraction d’une huile vierge de coco. Simple, efficace et peu onéreuse, la méthode largement utilisée pour éliminer l’humidité, c’est de chauffer avant de presser à froid.

Comment la plupart des huiles vierges de coco sont extraites?

C’est la méthode d’extraction dite “sèche” qui est la plus utilisée par les producteurs car c’est la plus simple, la moins chère et donc la plus rentable. Environ 90% des huiles vierges de coco présentes sur le marché ont été extraite de cette manière. Le principe de cette méthode est de sécher la chair de noix de coco fraîche avant de la presser à froid. De cette manière toute l’eau et l’humidité sont éliminées, il ne reste alors plus que de presser à froid la chair de noix de coco desséchée pour en extraire l’huile. Le problème est que pour être séchée, la chair de noix de coco fraîche passe de longues heures dans des fours chauffant à des températures se situant entre 50 et 100°C. En étant exposé aussi longtemps à ces températures élevées l’huile perd alors certains des bienfaits qui sont naturellement présents dans une noix de coco fraîche, comme les antioxydants.

Comment l’huile vierge de coco Ratchaprao est-elle extraite?

Notre partenaire Thaïlandais a mis au point sa propre méthode d’extraction basée sur le principe de la force centrifuge. La principale différence avec les méthodes d’extraction conventionnelles est qu’ici la chair de noix de coco fraîche va directement être pressée sans être séchée au préalable. Un détail qui va faire toute la différence! Après le pressage à froid on obtient alors un mélange d’eau et d’huile de coco. Ce mélange appelé crème de coco passe alors dans plusieurs centrifugeuses spéciales et autres “systèmes maison” afin de séparer l’eau de l’huile de coco. Cette méthode unique permet d’éliminer l’eau de coco ainsi que toute trace d’humidité sans jamais dépasser la température critique de 40°C. L’huile ainsi obtenue qui est entièrement extraite à froid (100% crue) conserve tous les bienfaits d’une noix de coco fraîche dont les précieux antioxydants.

Huile extra-vierge, pressée  à froid, crue, comment s’y retrouver?

La couleur et surtout l’odeur d’une huile vierge de noix de coco permettent d’en définir la qualité lorsqu’on a l’habitude. Si la chaleur a été utilisée durant l’extraction, la couleur (à l’état solide) pourra être blanc terne, blanc cassé voire jaunâtre. La couleur est un premier indice, mais peu fiable, car certains procédés industriels permettent de blanchir l’huile (par exemple, les huiles de coco désodorisées sont des huiles raffinées dont la couleur conserve un bel aspect car elles ont subi des procédés industriels de blanchiment). L’odeur par contre ne trompe pas! Elle sera puissante et fruitée, évoquant une odeur souvent agréable de “gâteau à la noix de coco” car la chaleur (telle la cuisson) accentue et change les arômes naturels. Alors que dans le cas d’une huile 100% crue ou l’extraction a été réalisée 100% à froid, sans utilisation de chaleur, la couleur et l’odeur de l’huile sont identiques à la couleur et l’odeur de la chair d’une noix de coco fraîche. La couleur (à l’état solide) est d’un blanc immaculé et l’odeur de noix de coco est douce et subtile.

Tenter l’expérience!
Procurez-vous une noix de coco en épicerie, ouvrez là et comparez l’odeur avec celle de l’huile vierge de coco 100% crue Ratchaprao!